Voyager à Vélo en Famille : 5 Conseils pour Partir sans Stress

Voyager à Vélo en Famille : 5 Conseils pour Partir sans Stress

5 conseils pour voyager à vélo en famille

voyager-velo-familleVous est-il déjà arrivé de faire demi-tour lors d’une promenade avec votre enfant sous un bras et la draisienne sous un autre ? C’est un peu la chose redoutée par de nombreux parents, alors imaginez le risque sur un voyage où il faut parcourir 500 km à vélo avant d’arriver ! Je vous rassure tout de suite, voyager à vélo en famille est une magnifique aventure à réaliser avec ses enfants. La difficulté à partir à vélo en famille, c’est de réussir à contenter tout le monde, petits et grands. C’est pourquoi on vous délivre quelques conseils pour voyager à vélo avec ses enfants, sans stress.

 

1 – Choisir son itinéraire pour partir à vélo

Le choix de l’itinéraire a toute son importance pour voyager à vélo en famille. Le but de cette expérience est tout de même de se faire plaisir et de profiter de son voyage et non de souffrir ou se disputer. Voici les facteurs qui vont déterminer le choix de votre parcours :

  • la distance à parcourir (totale et journalière) : elle dépend de vous, de vos capacités physiques, de votre vitesse moyenne, mais aussi de vos enfants. Pour vous aider, déterminez la durée pendant laquelle vous pourrez pédaler dans la journée. Afin de mieux définir vos possibilités, il est préférable de tester les capacités de la famille quelques mois avant le départ. Vous pourrez alors ajuster la distance à parcourir si besoin.
  • le dénivelé : avec des enfants, pensez plaisir et non performance. N’oubliez pas que vous serez chargés ;
  • le revêtement : si vous tractez une remorque à deux roues, évitez les chemins. Le type de route emprunté jouera aussi sur votre distance parcourue ;
  • les points d’intérêts pour vous et vos enfants : lieu de baignade, parcs avec jeux pour les pauses déjeuner, musées à visiter, etc. ;
  • le type d’hébergement : souvent lié au budget, campings, bivouacs, chambres d’hôtes, etc. ; 
  • la sécurité : évitez les nationales au profit des voies vertes.

Il existe des guides pour les itinéraires, comme la Loire à vélo, le Tour de la Bourgogne, ou encore la Vélodyssée, pour ne citer que des parcours en France. Ces 3 itinéraires sont adaptés au voyage à vélo en famille.

voyager-a-velo-en-famille-campement

2 – Voyager à vélo en famille avec le bon matériel

Que faut-il pour partir en vacances à vélo avec ses enfants ? Lors de votre voyage, vous allez devoir pédaler, manger, dormir et vous habiller. La liste du matériel peut s’allonger en fonction de votre façon de voyager, mais le principal est là. Reprenons point par point :

  • manger : êtes-vous plutôt restaurant ou préparation maison ? Si vous choisissez l’option camping, alors il vous faudra emporter votre popote (réchaud à gaz, casserole, etc.) ainsi que tous vos aliments.
  • dormir : êtes-vous plutôt hôtel ou bivouac ? Pour la première solution, rien à transporter. Par contre, si vous prévoyez de camper emportez une bonne tente, des matelas, des duvets et pour ceux qui veulent plus de confort des petites chaises.
  • s’habiller : là pas le choix, il faut transporter ses vêtements avec soi.

Et pour transporter tout ça, forcément vous avez besoin des vélos, des sacoches et des mollets.

voyage-en-famille-a-velo-sacoches

  • les vélos : des vélos révisés, de préférence adaptés à votre itinéraire, à votre taille et surtout bien réglés au niveau de la selle. Si votre parcours se fait sur chemin, un VTT conviendrait le mieux. Mais, si au contraire la majorité se fait sur asphalte, tournez-vous vers un type VTC ou route ;
  • une remorque pour les enfants qui ne sont pas en âge de pédaler ;
  • une remorque Weehoo lorsque l’enfant devient trop vieux pour la remorque, mais encore trop jeune pour pédaler sur un vélo. Avec la Weehoo, l’enfant est mieux installé que sur un vélo droit et peut tout de même pédaler.
  • un follow-me ou barre de traction pour accrocher le vélo de votre enfant lorsqu’il est fatigué ;
  • des sacoches (ou remorque bagage) pour transporter tout votre matériel, vos vêtements et votre nourriture.

enfant-velo-barre-tractage-voyage     velo-enfant-weehoo-voyage

Bien sûr, emportez une petite trousse de secours en cas de bobos. 

Le concept du voyage à vélo est de partir léger et de ne prendre que l’essentiel. Attention, les sacoches se remplissent vite.

3 – Un petit mot sur la sécurité

La première règle au niveau de la sécurité lorsque l’on part à vélo est d’être visible sur la route : 

  • gilet jaune ou t-shirt voyant ; 
  • casque pour tout le monde ; 
  • fanion pour les remorques et vélos d’enfants ;
  • éclairage sur les vélos (utile en cas d’arrivée tardive où de brouillard).

Mais la sécurité lors d’un voyage avec ses enfants ne s’arrête pas là. Un autre point important est de choisir les bons lieux sécurisés pour les pauses. Les enfants restent rarement à attendre sagement sans bouger, surtout s’ils viennent de passer 2 heures dans une remorque. Privilégier les parcs ou zones sans voiture pour qu’ils puissent jouer sans que vous soyez sur leur dos. Rien de plus épuisant pour un parent que d’être sur le qui-vive sans cesse, de peur qu’un accident arrive. Idem pour le choix des campings ou de l’emplacement pour monter la tente. Dans certains campings, à l’heure du petit déjeuner, on peut assister à un défilé de voitures.

Dernier point, sécuriser vos vélos, remorques et matériel lors de vos nuits en campings. Un bon antivol peut dissuader. 

4 – Adapter son voyage au rythme des enfants

enfant-remorque-velo-voyageC’est le conseil le plus important de cette liste. Même si les enfants s’adaptent à toutes les situations, respectez leur rythme. Pédalez pendant que les plus jeunes dorment dans la remorque et arrêtez-vous lorsqu’ils se réveillent ou commencent à vouloir sortir. 

Lorsque vous faites une pause, faites de vraies pauses. Laissez le temps aux enfants de faire autre chose. Ne regardez pas votre montre.

Autre chose, un enfant qui a faim ou qui commence à trouver le temps long ne pédalera pas et sera de mauvaise humeur. Mieux vaut vite trouver un endroit sympa, faire une pause, manger et pourquoi pas un petit jeu avec vos enfants. Après tout, c’est un voyage en famille et non une course contre la montre.

5 – Faire plaisir à toute la famille

Et pour finir, faites-vous plaisir ! Profitez à fond de se retrouver en famille autour d’un pique-nique. Dormir tous ensemble sous la même tente. Encouragez vos enfants dans leurs efforts, étudiez la carte avec eux, montrez-leur ce qu’ils ont accompli, demandez-leur leur avis sur ce qu’ils aimeraient voir sur le chemin. Prenez le temps d’observer avec eux ce qui vous entoure. Si une crevaison arrive, c’est peut-être qu’il est tant de faire une pause ou l’occasion de montrer à son enfant comment on change une chambre à air. 

Effectuer un voyage à vélo en famille est l’idéal pour passer de bons moments et s’enrichir, que ce soit au niveau culturel, ou au niveau humain. Un goût de liberté permettant de se recentrer sur l’essentiel et profiter pleinement de la vie.

Aurore Husson

 

Cet article vous a plu ? Vous serez sûrement intéressé par les autres articles du blog de Touk Touk :

7 astuces pour des voyages en famille réussis

Pourquoi partir à la montagne avec vos enfants cet été ?

Faire une randonnée facile avec de jeunes enfants : 6 conseils

Pour découvrir Touk Touk Magazine, cliquez ici. Pour vous abonner, c’est par ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *