Protéger son Enfant des Moustiques | 4 Astuces Naturelles

Protéger son Enfant des Moustiques | 4 Astuces Naturelles

Piqûres de moustique chez l’enfant : comment les éviter naturellement ?

proteger-enfant-moustiques-astuces-naturellesL’été est là et sa chaleur amène des visiteurs indésirables : les moustiques. Leur bourdonnement est désagréable, mais leurs piqûres le sont encore plus ! Et voici qu’ils sont particulièrement attirés par les enfants. En effet, avec leur peau fine et sensible, ils sont de parfaites cibles pour ces insectes. La réaction de l’épiderme est souvent plus conséquente que chez l’adulte : enflure importante, démangeaison pénible, allergie… Alors que ce soit à la maison ou à l’extérieur, vous cherchez à prévenir naturellement les piqûres ? Oubliez les anti-moustiques chimiques et autres insecticides et suivez ce guide pour protéger son enfant des moustiques grâce à 4 astuces naturelles

1 | S’armer de moustiquaires

L’installation de moustiquaires est un excellent moyen, naturel, de préserver votre enfant des piqûres. Elles protégeront votre intérieur des moustiques, mais également d’autres insectes indésirables comme les guêpes, les abeilles, les mouches, etc. Les moustiquaires s’adaptent aujourd’hui à toutes vos ouvertures : fenêtres, baies vitrées et même portes. Modernes, elles sont dorénavant résistantes et esthétiques. Vous pourrez ainsi aérer vos pièces sans laisser pénétrer de moustiques chez vous. 

Pensez également à équiper le lit de votre enfant. Un ciel de lit en filet aux mailles fines le protégera efficacement des piqûres durant la nuit. 

Lors des promenades, munissez-vous d’une moustiquaire adaptable aux poussettes ! Votre bambin profitera pleinement de la promenade sans se faire dévorer. 

2 | Opter pour les plantes

Allier anti-moustique, gastronomie et déco ? C’est possible avec des plantes qui repoussent les indésirables. Grâce à l’odeur qu’elles dégagent, elles incommodent les insectes qui ne voudront pas s’en approcher. La portée répulsive des végétaux est d’une dizaine de centimètres : placez-les aux endroits stratégiques de votre logement (jardin, balcon, portes, fenêtres, table de chevet…). Rien de plus naturel pour votre enfant ! Voici quelques plantes qui sauront vous aider :

  • La citronnelle : la plante répulsive la plus connue. Elle est notamment utilisée en huile essentielle. Sa forte odeur citronnée repoussera efficacement les moustiques. 
  • Le basilic : célèbre pour accompagner les tomates et les fraises, il n’en est pas moins redoutable pour faire fuir les indésirables.
  • Le géranium : cette jolie plante, qui nous fait souvent penser à nos grands-mères, éloignera les insectes de votre enfant.
  • La lavande : appréciée par les humains, elle est détestée par les moustiques. L’odeur qu’elle dégage apaisera également votre enfant (lors de l’endormissement notamment). Vous pouvez aussi l’utiliser, une fois sèche, pour parfumer vos placards et faire fuir les mites. 
  • La menthe : à planter plutôt en pot si vous ne souhaitez pas en être envahi ! Pourquoi ne pas aussi s’en servir pour faire déguster à vos enfants des tisanes mentholées ?

3 | Penser aux hydrolats

Les hydrolats, souvent oubliés du grand public, gagnent à être connus et employés ! Beaucoup moins concentrés que les huiles essentielles, ils s’utilisent à n’importe quel âge. Très doux, ils ne souffrent d’aucune contre-indication. Chaque eau a ses propriétés et confère des bénéfices particuliers. Certaines sont plus adaptées à un usage externe, d’autre interne, ou encore en diffusion. Pour protéger votre enfant des piqûres de moustique, voici deux recettes à confectionner soi-même. Vous pouvez les utiliser sur la peau, en vaporiser sur les vêtements de votre enfant, ainsi qu’en diffuser sur la literie et les moustiquaires.

  • Spray anti-moustique : 15 ml d’hydrolat de laurier + 15 ml d’hydrolat de lavande + 15 ml d’hydrolat de géranium ;
  • Lotion répulsive : 40 ml d’hydrolat de citronnelle + 70 ml de gel d’aloe vera.

Par précaution, testez l’hydrolat sur une petite partie de peau de votre enfant avant de l’utiliser sur tout le corps. De plus, si vous appliquez de la crème solaire sur le corps et visage de votre tête blonde, patientez au moins une vingtaine de minutes avant de lui mettre de l’hydrolat.

4 | Protéger son enfant des moustiques grâce aux bons gestes

protéger-enfant-piqure-moustiques-naturellementEn plus des astuces naturelles précédentes, vous pouvez appliquer des gestes simples au quotidien afin d’éloigner les moustiques de votre enfant. 

Les moustiques aiment les odeurs marquées, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Veillez à la bonne hygiène de votre chérubin, mais sans parfum ! Les savons, shampoings, crèmes ou autres soins parfumés ne manqueront pas d’attirer les insectes sur la peau de votre enfant. 

Des vêtements adaptés protégeront votre petit des piqûres. À l’extérieur, couvrez-le. Haut à manches longues, pantalon long, chapeau à bord large, etc. Il existe des matières légères et respirantes qui protégeront votre enfant sans l’accabler de chaleur. 

Les moustiques aiment pondre leurs œufs dans des eaux stagnantes ! Éloignez votre tête blonde de tout point d’eau qui attirerait les petites bêtes. Lac, piscine non couverte, flaque, gouttière, etc. Préférez les points d’eau bien entretenus. 

 

Offrir le meilleur à son enfant, pour sa santé et son équilibre, est le souhait de chaque parent. N’hésitez donc pas à profiter des ressources dont regorge la nature, ainsi qu’à appliquer les bons gestes quotidiennement. Que vous choisissiez une de ces astuces ou plusieurs, vous avez les clés en main pour protéger votre enfant des moustiques naturellement ! 

Cynthia Sanchez

 

Cet article vous a plu ? Vous serez sûrement intéressé par les articles suivants :

Trousse premier secours : 3 produits naturels indispensables

14 idées pour sensibiliser les enfants à l’écologie

Massages parent/enfant : entre complicité et découverte

Pour découvrir Touk Touk Magazine, cliquez ici. Pour vous abonner, rendez-vous ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *