Les massages parent/enfant : entre complicité et découverte

Les massages parent/enfant : entre complicité et découverte

Les massages parent/enfant : entre complicité et découverte

 

Interview de Caroline Frank,

praticienne de shiatsu et de do-in

 Il existe de multiples façons de créer une belle relation de complicité entre les parents et leurs enfants. Les premières qui viennent à l’esprit sont naturellement la lecture d’histoires, les jeux, les activités manuelles… On y pense moins, mais les massages sont également un excellent moyen de passer un bon moment avec nos bambins. Cela permet aussi aux enfants de partir à la découverte de leur propre corps. Rencontre avec Caroline Frank, qui anime des ateliers de massages parent/enfant.

Caroline, tu es praticienne de shiatsu et de do-in. Peux-tu nous en dire plus ? Que sont le shiatsu et le do-in ?

Le shiatsu est une technique de soin née au Japon et inspirée de la médecine traditionnelle chinoise. La praticienne applique des pressions avec la paume des mains et les pouces en suivant les trajets des méridiens et les points d’acupuncture. C’est un soin particulièrement efficace pour lutter contre les douleurs dorsales et articulaires, la nervosité, les insomnies, les problèmes digestifs, les syndromes prémenstruels, les maux de tête, etc. Il est également préconisé pour les femmes enceintes et les bébés.

Le do-in est une pratique japonaise d’auto-massages, c’est-à-dire de massages que l’on effectue soi-même sur soi, pour retrouver l’équilibre corps-esprit. Il consiste en un enchaînement de pressions, d’étirements, de tapotements, de frottements, de frictions et de lissages le long du corps, de la tête aux pieds, selon les principes même du shiatsu. Il permet de prendre conscience de l’ensemble de son corps, d’identifier les zones de tensions et les zones sensibles. Le do-in est simple à mettre en place au quotidien par tout le monde. Au Japon, il se pratique tous les jours en famille. Il redonne au corps une bonne circulation des énergies pour investir les activités de la journée. Par ailleurs, il améliore la concentration, la prise de recul, la créativité.

Comment t’est venue l’idée de créer des ateliers de massages parent/enfant ?

J’ai remarqué que les jeunes enfants adoptent des gestes et des postures du do-in de manière instinctive. Cela m’a donné envie d’aller plus loin et de les initier de manière régulière à cette pratique, afin qu’ils puissent s’en servir dès le plus jeune âge et ce jusqu’à l’âge adulte. C’est une manière d’aider les enfants à prendre conscience de leur enveloppe corporelle et de ses limites. Ils découvrent aussi le corps de l’autre et apprennent à se respecter et à respecter autrui.

J’ai également eu envie de lancer ces ateliers parent/enfant en voyant autour de moi beaucoup de parents qui n’ont pas le temps, qui sont toujours en train de faire tout, très vite. Je leur propose de s’accorder un temps avec leur enfant. Un temps particulier d’échange, pour s’apaiser, créer une relation différente de celle qui se passe à la maison, loin de la fratrie.

Comment se déroulent les ateliers ? Y a-t-il une routine, un schéma particulier à suivre ?

Les ateliers parent/enfant se déroulent en deux temps : tout d’abord, une pratique de do-in sur soi. On va pratiquer des gestes d’auto-massages pour réaligner le corps, établir une certaine concentration. Puis, je propose un protocole d’échange de massages shiatsu, en faisant une démonstration sur l’une des personnes présentes (un des parents en général). Pour que les gestes soient bien compris par les enfants, j’utilise des références à des animaux ou à des objets. Par exemple, le mouvement du serpent qui glisse sur le dos, etc. Le parent reproduit les gestes sur son enfant. Puis, c’est au tour de l’enfant de masser son parent. J’adapte mes séances en fonction de la dynamique du groupe. Le temps de concentration des enfants est très court. Je propose donc d’alterner assez rapidement les exercices avec des jeux. Dans le schéma du massage, je propose toujours différentes zones du corps : le dos, la tête, les pieds…

A partir de quel âge les enfants peuvent-ils pleinement profiter de ces ateliers ?

Les ateliers sont accessibles dès l’âge de 3 ans, surtout si les parents sont déjà dans une dynamique de prise de conscience corporelle et de temps calme à la maison. J’aime proposer des ateliers par tranches d’âges : les 3-6 ans /les 6-10 ans.

Comment se comportent les enfants pendant les ateliers ?

Les enfants sont étonnamment très concentrés pendant ces ateliers. Cela se vérifie encore plus si le groupe est assez nombreux. Il faut au moins 4 couples parent/enfant, et on peut aller jusqu’à 8. Souvent, les enfants sont plus appliqués que leurs parents et apprécient réellement ces instants.

Quels sont les bienfaits que les parents et les enfants en retirent ?

Le toucher est une nourriture essentielle pour notre développement et notre bien-être. Il entretient le sentiment de se sentir aimé et protégé et stimule la croissance et la motricité. Il favorise la confiance en soi et contribue au développement intellectuel et émotionnel. Ces ateliers sont pour moi une façon de mobiliser les parents pour qu’ils s’impliquent dans une relation différente avec leur enfant. A l’ère du numérique et de l’assaut des écrans, il est pour moi essentiel de redonner une place à la relation.

Dans ce monde où l’information va très vite et où de plus en plus de choses sont dématérialisées, il y a une réelle demande de personnes qui ont besoin de prendre conscience de leur corps, de se reconnecter à lui. Nous ne sommes pas seulement des êtres cérébraux. Notre incarnation passe par le corps, et les maux du corps en disent long sur les maux de l’esprit. Il est indispensable de sensibiliser nos enfants à cette conscience du corps et de la réapprendre avec eux.

 

Caroline Frank propose des séances de shiatsu, de do-in et de massages parent/enfant à Cabestany, à côté de Perpignan dans les Pyrénées-Orientales. Shiatsu & do-in sont des pratiques qu’elle a plaisir à partager à travers des ateliers, en collaboration avec d’autres professionnels de santé et de bien-être, ce qui l’amène à organiser des stages dans plusieurs régions de France et à l’étranger.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur son site internet https://soin-shiatsu.fr/. Vous pouvez également suivre toutes ses actualités sur sa page Facebook: https://www.facebook.com/carolinefrankshiatsu/

 

Vous avez aimé cet article ? Laissez-vous tenter par la lecture des articles suivants :

https://touktouk-magazine.com/comment-developper-la-creativite-des-tout-petits/

https://touktouk-magazine.com/5-bonnes-raisons-de-lire-des-histoires-aux-tout-petits/

https://touktouk-magazine.com/rencontre-avec-stephane-rioult-libraire-jeunesse/