Comment Parler de Handicap aux Enfants ?

Comment Parler de Handicap aux Enfants ?

Comment parler du handicap avec les enfants ? 

Parler handicap avec les enfants père handicapé

«  Dis papa, pourquoi le monsieur ne parle pas et fait des gestes avec les mains ? » ; «  Maman, pourquoi la dame pousse-elle des cris ? » En tant que parents, nous sommes continuellement sollicités par la curiosité insatiable de nos charmantes têtes blondes. Mais comment réagir face à ce type de situation ? Pour que ce genre de questions ne mette personne dans l’embarras inutilement et pour la bonne éducation de vos tout-petits, Touk Touk vous donne quelques pistes à suivre pour parler librement de handicap aux enfants, et ainsi les sensibiliser à la différence, à la tolérance et au respect d’autrui.

Parler de handicap aux enfants : un sujet sérieux mais nécessaire

Lors d’une sortie au supermarché, vous croisez un homme qui vous demande de l’aide pour attraper un produit situé sur la dernière étagère du rayon. Cette personne est en fauteuil roulant, et votre jeune enfant vous demande à voix haute et de façon tout-à-fait innocente : «  Pourquoi le monsieur ne marche pas ? » Sourire gêné et explication bafouée, un léger malaise s’est installé, car, pris au dépourvu, vous n’avez peut-être pas su trouver les mots justes. Votre enfant risque de ne pas comprendre ce changement de comportement, et surtout, se demande pourquoi votre réponse reste aussi évasive. Le handicap, qu’il soit physique ou mental, est souvent perçu comme un sujet délicat à aborder avec les enfants. 

Même si vous redoutez ce moment et que vous avez peur de ne pas trouver les mots, il est indispensable de communiquer avec son enfant pour l’aider à grandir. Après avoir été questionné ou en prévision de ce genre d’interrogations, l’important est donc d’apporter des réponses à l’enfant, afin qu’il ne reste pas dans l’ignorance, car c’est de là que naissent les incompréhensions et les peurs.

Transmettre son savoir dans la bienveillance

Vous ne pouvez pas tout savoir, cela est humain, et votre enfant peut très bien l’entendre. Mais vous pouvez parler de votre expérience, de vos connaissances, et même citer en exemple des personnes handicapées de votre entourage s’il en existe. L’important, c’est d’en parler ouvertement, en lui faisant comprendre qu’être handicapé n’est pas quelque chose de mal. Dès le plus jeune âge, vous pouvez apporter aux enfants des explications simples mais claires sur les déficiences et leurs conséquences.

Parler du handicap avec les enfants

Aborder le handicap avec votre enfant l’aidera à comprendre sa signification, ce qu’il implique, et quel comportement il doit adopter vis-à-vis des personnes handicapées.

Donner à son enfant des exemples concrets

Pour que votre enfant comprenne mieux les différences entre les handicaps, vous pouvez lui expliquer qu’une personne aveugle ne voit pas ; qu’une personne en chaise roulante ne marche pas ; qu’un muet ne parle pas, etc. Vous pouvez également discuter des différentes origines des handicaps, comme le fait que certaines personnes sont handicapées depuis la naissance, que d’autres ont eu une maladie, ou encore qu’elles ont eu un accident. Le but étant de lui faire comprendre que le handicap n’est pas contagieux, qu’il peut-être lourd ou temporaire, et qu’il n’y a aucune raison de se méfier ou de rejeter une personne à cause de sa différence, quelle qu’elle soit. Dans tous les cas, parlez du handicap de façon positive, et encouragez votre enfant à s’intéresser aux autres, pour qu’il n’y ait ni crainte, ni jugement avec ses relations actuelles et à venir. 

Aidez votre enfant à adopter une attitude positive face au handicap

Aider les personnes handicapées

Cela commence avec votre propre comportement face à une personne en situation de handicap. Imaginez que vous croisez une personne handicapée en difficulté. Décidez-vous d’ignorer cet individu ? Ou au contraire lui proposez-vous de l’aide ? Vous le savez, les enfants sont de véritables éponges à émotions et ils reproduisent les comportements des adultes qui les entourent. Ils agissent par mimétisme, ils utilisent votre langage et adoptent parfois les mêmes gestes que vous ! C’est pourquoi il est très important pour leur éducation de donner l’exemple. N’hésitez-pas à discuter avec des personnes handicapées lorsque l’occasion se présente, votre enfant comprendra alors que ce sont des êtres humains comme les autres, et qu’il ne faut pas les ignorer !

Le handicap dans la vie de tous les jours

Les enfants sont de nature curieuse, ils sont en découverte permanente du monde qui les entourent, et sont généralement « sans filtres »… ce qui explique leurs questions spontanées face à quelque chose qu’ils n’ont pas l’habitude de voir !

Lors d’une sortie en famille, vous croisez une personne atteinte d’un handicap physique ou mental ? Même si votre enfant ne vous a pas questionné, il peut-être judicieux d’anticiper ses interrogations et d’utiliser des termes qui l’aideront à comprendre ce qu’est le handicap de la personne rencontrée. Parfois, il arrive que les personnes handicapées expliquent elles-mêmes leur handicap aux enfants qui les questionnent. Ne soyez pas mal à l’aise face à la curiosité de vos tout-petits, c’est tout-à-fait normal, et les autres personnes en sont bien conscientes !

Situation de handicap à l’école

Si l’un de ses petits camarades d’école est handicapé, faites comprendre à votre enfant qu’il peut tout-à-fait se lier d’amitié avec lui, tout comme il l’aurait fait avec un autre. Dites-lui qu’il suffit de communiquer, d’apprendre à le connaître, de jouer avec lui, de découvrir ses points communs, plutôt que de se concentrer sur ses différences.

Enfants handicapés à l'école

Prenez le temps de lui expliquer qu’un enfant handicapé peut très souvent faire les mêmes choses que lui, mais qu’il aura certainement besoin d’un peu d’aide ou un peu plus de temps pour y parvenir. Et si votre enfant ressent le besoin de lui poser des questions, encouragez-le à le faire ! Chaque enfant, handicapé ou non, préférera être questionné plutôt qu’ignoré.

Enseigner à son enfant un langage adéquat 

Expliquez-lui qu’il s’agit de personnes handicapées, et qu’elles méritent le respect, comme toute autre personne. Les moqueries et autres insultes, même si elles sont dites sur le ton de l’humour, sont très blessantes pour la personne qui les reçoit, et sont donc à bannir. Il est inacceptable de se moquer d’un petit garçon ou d’une petite fille sous prétexte qu’il ou elle souffre de troubles de l’articulation, par exemple.

Enfin, nous vous conseillons de partager avec votre enfant la notion d’empathie, en mentionnant des situations simples, afin qu’il comprenne que le handicap peut toucher n’importe qui, et à n’importe quel âge. Si vous souhaitez aller plus loin dans votre enseignement, vous pouvez même le faire participer à un petit jeu de rôle, pour qu’il prenne pleinement conscience des difficultés rencontrées par les personnes handicapées. Qui sait, il sensibilisera peut-être à son tour ses petits camarades d’école !

Vous l’aurez compris, il existe mille et une façons d’aborder une thématique avec son enfant, même lorsqu’elle traite d’un sujet sérieux tel que le handicap. Mais, maintenant que vous avez quelques pistes pour vous y aider, ne vous mettez pas trop de pression, vous saurez trouver les bons mots, nous en sommes persuadés !

Le respect d’autrui, la tolérance et l’acceptation des différences, quelles qu’elles soient, sont des valeurs essentielles chez Touk Touk. Vous souhaitez poursuivre l’apprentissage de votre enfant sur des sujets variés et le sensibiliser à la diversité ? Offrez-lui un abonnement à Touk Touk Magazine et partez ensemble à la découverte du monde, à travers des jeux, des histoires et plein d’autres surprises !

Sandy Le Caïn