5 Bonnes Raisons de Lire des Histoires aux Enfants

5 Bonnes Raisons de Lire des Histoires aux Enfants

5 bonnes raisons de lire des histoires aux enfants

Les bienfaits de la lecture pour les enfants sont multiples. Dès les premiers mois, les parents sont invités à lire de petites histoires aux tout-petits, avant même qu’ils ne sachent parler. La lecture aide les enfants à construire leur personnalité et à développer leur cerveau. Ce moment de partage avec les parents est essentiel. Concrètement, qu’est-ce que cela apporte à nos enfants ? Voici une liste, non exhaustive, de cinq bonnes raisons de lire des histoires aux tout-petits.

1. Les livres et magazines pour enfants favorisent l’éveil des sens

Le développement du tout-petit passe par l’éveil des sens. La lecture d’un livre ou d’un magazine est un spectacle haut en couleurs ! Lire une histoire à voix haute stimule l’ouïe : on peut varier les intonations, lire à voix basse, puis à voix haute, ajouter des mélodies, des sons, etc. Autant de variations qui ne pourront être que bénéfiques pour de petites oreilles ! Les illustrations, mais aussi les textes, sont essentiels pour la stimulation de la vue. L’enfant reconnaît les couleurs, les formes ; puis il identifie les personnages, les animaux, les objets. Il découvre l’alphabet, les chiffres et toutes sortes de graphismes. De nombreuses publications ajoutent des matières à toucher : douces, rugueuses, soyeuses, râpeuses, etc. Parfait pour développer le sens du toucher dès le plus jeune âge. Même l’odorat est sollicité : l’enfant découvre l’odeur du papier, de la colle et de l’encre.  Pour un enfant, qui paradoxalement ne sait pas lire, l’éveil des sens font du livre un objet de curiosité qu’il aura plaisir à manipuler.

2. Lire des histoires aux tout-petits contribue au développement du langage

Les enfants auxquels on lit des histoires très tôt et de façon régulière auraient un vocabulaire presque deux fois plus élaboré que les autres. Le fait d’entendre les mots prononcés oralement les aide à les intégrer et à les comprendre davantage. Les histoires permettent d’élargir le vocabulaire et de découvrir de nouveaux mots. Elles sont en effet une source plus diversifiée de vocabulaire que la conversation quotidienne avec les parents et favorisent ainsi l’acquisition du langage. Écouter une histoire encourage l’enfant à dire les mots à son tour. Quelle joie lorsqu’il identifie un personnage, un animal ou un objet dans une illustration et qu’il le prononce pour la première fois !

3. La lecture aux enfants stimule l’imagination et éveille la curiosité

Grâce à la lecture dès le plus jeune âge, les enfants s’ouvrent sur le monde et découvrent la société qui les entoure. Ils se familiarisent avec les valeurs qui les aideront à grandir de façon épanouie. Les histoires inspirent les enfants et les aident à faire face à des situations compliquées et à franchir des obstacles. Elles éveillent la curiosité des petits par la découverte de divers sujets, thèmes, lieux, cultures… Leur horizon s’élargit jour après jour ! L’imagination est stimulée : tout est possible dans une histoire, il n’y a ni frontières, ni limites. Les univers sont variés, tantôt réalistes, tantôt fantastiques. Cet imaginaire a pour effet de susciter le désir de se saisir d’un livre ou d’un magazine, de le parcourir et d’y trouver un sens. Selon le Professeur Marcel Rufo, pédopsychiatre, « Offrir un livre à un bébé, c’est l’autoriser à accéder à un univers différent de celui qui l’entoure, l’élargir vers l’imaginaire ou le réel ».

4. Lire des histoires prépare les enfants à l’apprentissage de la lecture

De nombreuses études ont mis en évidence le lien entre l’environnement de lecture à la maison et la capacité d’un enfant à apprendre à lire une fois à l’école. La lecture orale développe des compétences qui aideront les enfants à faire plus facilement la transition vers la compréhension de l’écrit. Plusieurs facteurs entrent en jeu :

  • L’attitude des parents envers la lecture ;
  • Le nombre de livres pour enfants présents à la maison ;
  • L’âge auquel les parents commencent à lire à leur enfant ;
  • La fréquence à laquelle les parents font la lecture à leur enfant.

Les enfants qui maîtrisent un vocabulaire plus large sont non seulement avantagés dans l’apprentissage de la lecture, mais aussi mieux armés pour comprendre ce qu’il se passe à l’école et pour retenir ce qui est étudié. Lire des histoires dès le plus jeune âge crée un terrain propice pour développer le goût de la lecture.

5. Les instants lecture : des moments de plaisir

Les instants choisis pour lire des histoires aux enfants ont toute leur importance. Souvent, on privilégie le moment du coucher, le soir, pour partager le plaisir de la lecture dans le calme et créer un environnement propice au sommeil. C’est l’occasion de créer de la complicité entre le parent et l’enfant et d’instaurer un dialogue. L’histoire peut offrir l’opportunité de rebondir sur une anecdote, de délier les petites langues et parfois d’obtenir des confessions qui libèrent l’esprit des petits. L’enfant saisit souvent cette chance pour poser des questions, dans une atmosphère sereine, bienveillante et ludique. Plus il ressent de la joie dans la lecture, plus il en retirera de bénéfices.

Alors n’attendez pas pour lire des histoires à vos enfants ! Même tout-petits, même s’ils ne parlent pas encore, ces instants de plaisir partagé seront bénéfiques pour toute la famille. Comme le disait Albert Einstein, « Si vous voulez que vos enfants soient intelligents, lisez-leur des contes de fées. Si vous voulez qu’ils soient encore plus intelligents, lisez-leur encore plus de contes de fées ».

Vous avez aimé cet article ? Vous serez peut être intéressé par les autres articles de Touk Touk :

Comment stimuler la créativité des enfants ? 4 astuces

Le développement du langage chez l’enfant : points de repère, par Patricia Vilfeu, orthophoniste

L’anthropomorphisme dans les histoires pour enfants : pour ou contre ?

Pour vous abonner à Touk Touk Magazine, cliquez ici